Papillon diaphane ou la transparence de l’être, un livre de Tassos Mélétopoulos dédié à « ceux qui ont été injustement privé de leur liberté » !
Le 30 juin 2018 | 0 Commentaires

Nous vous invitons à découvrir le livre Papillon diaphane paru aux éditions Lis & Parle en 2012, une œuvre originale, écrite et mise en musique par Tassos Mélétopoulos, et illustré par le peintre Haris Lambert, un artiste hors pair et un ami cher, monté au Ciel récemment. Je vous invite à ce propos, pour ceux qui ne lisent pas le grec, à lire la traduction que j’ai faite de l’article de Marguarita Pournara paru dans le journal Kathimerini à Athènes le 15 mai 2018, et qui s’intitule Αντίο Χάρη Λάμπερτ, τα χρώματά σου θα είναι πάντα ζωντανά και ιαματικά (Au revoir Haris Lambert, tes couleurs seront éternellement vivantes et thérapeutiques). Le texte en français se trouve sur ce site à cette adresse www.lisetparle.fr

Je pense très sincèrement que ce livre, traduit du grec en français, n’a pas encore reçu l’accueil qu’il mérite auprès du public francophone ; la musique, expressive et tendre à la fois, accompagne un texte fort qui nous parle de l’exil forcé d’un papillon suite à sa capture par un collectionneur, et de la liberté retrouvée après l’épreuve, celle de la foi en premier lieu puis du courage, de l’entraide, etc. j’entends ces valeurs sûres qui font qu’une société est viable ou non.

Ce conte anthropomorphique questionne la société des hommes, et se focalise sur un quidam qui, progressivement, tire sa force et sa confiance de l’amour pour se libérer et se mettre au service de tous. Finalement, le héros sera celui ou celle qui se distinguera par ses exploits, sa haute valeur, son dévouement, son courage.

L’histoire, que conte-t-elle en résumé ? Ulysse, un papillon vivant paisiblement dans la forêt, est violemment arraché de son cocon familial pour se retrouver avec d’autres dans une cage de fil de fer, dans la maison du chasseur, la maison de la terreur ! La morale ? Le parangon de toutes les vertus est l’amour au-delà de soi-même. Le dos de la couverture de la version française est la traduction intégrale du texte original de Georges Chronas (Γιώργος Χρονάς), poète, utilisé pour la version grecque de l’ouvrage, Διάφανη πεταλούδα (2009).

Portez-vous bien et soyez heureux autant que possible.

Jean-Luc Georges Hadji-Minaglou
Éditeur

Sur ce site : Papillon diaphane (écoutez « Rêve », le premier titre du CD-Audio)

Laisser un commentaire

  • Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.