Haris Lambert

320222_4372172860697_1253876890_n

Haris Lam­bert (Χάρης Λάμπερτ) est artiste pein­tre. Orig­i­naire de Nou­velle-Zélande, de par­ents grecs, Haris a étudié les beaux-arts à Lon­dres (Arts Col­lege of Lon­don Uni­ver­si­ty) et à Paris (l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art et ensuite à l’École nationale supérieure des beaux-arts). De 1974 à 1985, il a fréquen­té l’atelier de Louis Nal­lard, un des artistes de renom­mée inter­na­tionale qui s’intéressait au mou­ve­ment CoBrA. Haris a vécu ensuite une dizaine d’années au Japon, puis est retourné en Grèce en 1996. Il partage depuis son temps entre Athènes et Tokyo. Il est con­sid­éré comme l’un des plus grands représen­tants du pop art en Grèce.
Vous pou­vez vis­iter son site inter­net, ain­si que sa page facebook :
• www.harislambert.com
• www.facebook.com/haris.lambert
Sous la forme d’un con­te philosophique, le texte pro­pose plusieurs niveaux de lec­ture ; l’auteur abor­de les thèmes de l’amour, de la cap­tiv­ité, de la lib­erté, de la tolérance, de la mort et de la méta­mor­phose de l’être.