img-book
ISBN : 978-2-915387-10-0
Catégorie :

Les yeux de Louise

par : Paul Bergèse. Titi Bergèse.

« Les yeux de Louise » s’adresse aux tout-petits comme aux plus grands, et sans aucun doute aux adultes aimant la poésie, car la poésie et le jeu n’ont pas d’âge.

13,00

Quantité :
À propos de l’auteur
avatar-author
Né à Marseille, Paul Bergèse a pour pays de cœur celui de l’arrière-pays provençal, celui des terres rocailleuses, celui de Jean Giono. Il en porte les chants, la chaleur, les senteurs et les saveurs, bien qu’il se soit greffé au ciel du Nord, à ses pastels fondus et ses douceurs de brumes opalines. Membre de la Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse, de la Maison des écrivains et de la littérature et de la Maison de la poésie Nord/Pas-de-Calais, Paul parcourt la France et se fait pèlerin de la poésie par ses lectures en milieux scolaires, en bibliothèques, aux salons et aux fêtes du livre, ainsi que par ses interventions auprès des enseignants lors de stages et de conférences et auprès des étudiants en IUFM. Les poèmes de Paul Bergèse figurent dans de nombreuses anthologies, ouvrages et revues pédagogiques, ainsi que sur Internet.
NOMINATIONS
Auteur de trente-cinq recueils publiés, Paul Begèse aime partager avec ses lecteurs son amour de la nature, son plaisir du jeu, avec et sur les mots, et porter son regard sur les choses simples de la vie. Parrain de plusieurs salons du livre destinés à la jeunesse, dont ceux de Bailleul, de Maubeuge et de Douai, Paul Bergèse a reçu de nombreux prix et récompenses comme le Prix national de poésie 2009 des lecteurs de « Lire et faire lire », soutenu par le Printemps des poètes. Il a été l’invité d’honneur de la ville de Dunkerque au Printemps des Poètes 2012. Sa venue est sollicitée lors de salons du livre tant en France qu’à l’étranger.
Livres de Paul Bergèse
À propos de l’auteur
avatar-author

Plasticienne, Titi Bergège travaille soit dans son atelier à la réalisation de livres d’artistes, soit en résidence d’artiste sur des projets de création.

Dans son travail ­d’illustration, elle marie ses préoccupations plastiques quotidiennes à la saveur des textes. La pensée sélectionne, puis apprivoise le sujet. À partir des éléments collectés, elle trace les contours de formes qui l’intéressent, puis elle gomme, épure, resserre sur l’essentiel, sur l’énergie du trait qui deviendra traits à graver pour entrer dans le monde de la gravure.

Titi Bergèse anime des ateliers d’initiation à la gravure et à la photographie et participe aux portes ouvertes ­d’ateliers d’artistes ainsi qu’à diverses manifestations culturelles ­autour du livre et des arts graphiques : Salon de la petite édition d’artiste à Morlaix, Salon du livre de Bondues, Nuit du livre d’Esquelbecq, Livres à voir, Quai de la ­batterie à Arras, Nuit de l’estampe à Lille, Les ­féron’arts à Féron, Les instantanés à Péruweltz en ­Belgique, etc. Titi Bergèse est membre de la Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse.

Livres de Titi Bergèse
À propos de ce livre
Présentation

YeuxdeLouise_gravure« Lovée dans mes bras
Oiseau fragile dans un nids
La petite Louise »

« Les yeux de Louise » est un hommage poétique de l’auteur à son arrière-petite-fille, Louise. Illustré par Titi Bergèse, ce texte aux mots tendres pétille de vie. Les illustrations apportent au recueil une lecture supplémentaire. À partir du trait de la silhouette des 18 doudous de la petite Louise, l’artiste propose une déclinaison de figures ludiques qui offrent un jeu de cache-cache, de symétrie, et un code couleur.

« Les yeux de Louise » s’adresse aux tout-petits comme aux plus grands, et sans aucun doute aux adultes aimant la poésie, car la poésie et le jeu n’ont pas d’âge. C’est un livre pour apprendre à regarder, un livre pour s’exprimer, pour se surprendre, pour échanger et dialoguer en famille.

MÉDIA / PRESSE
  • Patrick Joquel, poète

Une petite Louise, arrière petite-fille de l’auteur… ça laisse rêveur. Ce songe silencieux veille autour du couffin et grandit avec l’enfant. Un long poème méditatif s’enroule ainsi autour de la petite merveille… Un feu d’artifice de tendresse, de douceur et de cœur. Cette émotion qu’on appelle poésie, ce musement, ce temps suspendu où le regard embrasse quelques brins d’éternité. Un livre paisible et heureux. C’est simple. Tout simple. Et fort. Très fort. Les gravures colorées jonglent avec cette joie, ces sourires et cette complicité que noue Louise. L’ensemble est une réussite à déguster auprès de chaque berceau.

www.patrick-joquel.com

  • « Poésie Première », par Jacqueline Persini

« Dire ton prénom /Louise/ Fille de ma petite-fille/C’est toujours sourire », c’est contempler dans ton regard le pétillement du présent et les paysages à venir, c’est « l’eau du babillage », c’est « une attente d’ancolie » qui « s’abreuve/  aux rondeurs des galets. »

Ainsi s’émerveille le poète dans les pages encore vierges de l’enfant où se dessineront bientôt des arbres, des oiseaux, des cigales…

C’est comme si la nature toute entière naissait, chantait, berçait, câlinait la petite fille. « Des trombes d’amour » appellent le renouveau du temps, « libèrent / les graines à venir », « ­taisent / l’orage des silences ».

Et Titi Bergèse accompagne ces poèmes lumineux d’un jaillissement de couleurs et de formes en résonance avec le pur mystère de la création d’un être.  Des lettres de toutes les couleurs mettent en valeur particulièrement les verbes, comme pour dire la vie qui tourbillonne, danse, illumine…

Un bel hommage à l’enfant qui vient de naître. Cet arrière grand-père au regard d’enfant étonné et ébloui parlera aux petits comme aux grands.

  • Revue « Inter CDI », Pour Collège, par Odile Bonneel

Naissance, Enfance. Un bel album transgénérationel pour toute la famille (la poésie n’a pas d’âge) écrit par le poète pour célébrer la venue au monde de Louise, son arrière-petite-fille. Des tercets avec une disposition particulière des verbes mis en exergue sur le côté dans une encre de couleur différente.

Les illustrations de Titi Bergèse très inventives sont en linogravure et tampographie. Elles sont réalisées sous forme de jeu  : l’animal doudou de la page de gauche apparaît comme en surbrillance sur la page de droite parmi un amoncellement de silhouettes. Le mandala final nous fait découvrir le cycle de la lune, le cycle de la vie. Le rendu des couleurs est parfait et la mise en concordance texte/illustrations est très soignée.

Vous serez émus à la lecture de cet album sur l’enfance, l’amour, la vie. Nous vous offrons la dernière page qui résonnera longtemps en vous  : «  Alors/Louise/je veux que naissent/des sources de joie/des ruisseaux de sourires/des cascades de rires/des geysers de passion/des fontaines de rêves/des puits de bonheurs/des torrents d’amitié/et des trombes d’amour/pour inonder le monde  ».

  • « Le livre et l’écoute », par Marie-Amélie JURGENS, pédopsychiatre, et les enfants du Centre Médico-Psycho-Pédagogique de La Celle Saint-Cloud.

Cet album est un recueil de poèmes pour la majorité brefs, presque des haïkus. « Les Yeux de Louise » sont les mots d’un grand-père à un bébé qu’on imagine encore sans langage. On y parle de l’émerveillement du début de la vie, de ses promesses. Quel regard doux, délicat et beau. Difficile d’en parler, le mieux est de le découvrir et se laisser bercer par les mots.

« Dire ton nom
LOUISE
Fille de ma petite-fille
C’est toujours Sourire »

Les illustrations sont simples et laissent vivre le texte de façon très agréable. C’est un album à découvrir dans le cadre d’une lecture partagée Enfant/ Parent.

  • « Livr jeun » Nantes, par Cécile Denis (lectrice)

Voici un livre en forme d’offrande d’un arrière grand-père à son arrière-petite-fille dénommée Louise. Par des poèmes très courts, l’auteur exprime tout l’amour qu’il lui porte, à la fois très tendre et bienveillant. Ses poèmes sont distillés un par un, avec une grande délicatesse comme s’il les déposait autour du berceau. La plupart sont construits très simplement avec un sujet, un verbe mis en exergue (en couleur ou décalé par rapport au reste du poème) et un complément avec parfois un lieu. Ce recueil se termine par des vœux de bonheur où les mots choisis évoquent l’eau, ce fluide de sensations infinies.

L’ensemble est illustré de façon très originale, en gravure, avec des tampons colorés représentant de jeunes animaux et enfants tous souriants et qui font penser à des doudous. L’illustratrice joue admirablement avec les couleurs, les formes, les assemblages entre tampons et les contours des doudous qui sont autant de fils commençant ou se terminant par un rond. Ces images apportent fantaisie et drôlerie, en écho aux poèmes qui demeurent dans un registre de bonheur béat devant un bébé qui s’éveille au monde par les yeux, les premiers gestes et sourires.

Un album qui fait du bien, nous berce et nous emporte tout doucement dans un espace-temps de sensations originelles et de délices pour les yeux et les oreilles.

Lien : LivrJeun jeunesse (Ville de Nante)

  • NOUS VOULONS LIRE n° 207, par Claudine Charamnac Stupar

Coup de cœur !!!

Bel album carré, « Les yeux de Louise » sont un hymne à une petite fille, une litanie heureuse, un cadeau de naissance. Les phrases s’égrènent, de structure très simple, mais au vocabulaire riche, complexe. A lire doucement aux plus petits, pour un moment de bonheur partagé quand la musique des mots est bien plus importante que le sens.

Les illustrations en page de droite y prennent de l’importance : ce sont des gravures remarquables, et adaptées à ce petit lecteur-auditeur. Les 18 doudous de Louise y sont déclinés dans un jeu de lignes entortillées et colorées où on pourra s’efforcer ensemble de les retrouver.

  • L’Observateur du Douaisis, 21 octobre 2015 (un article de Rémi Siniarski)

« Paul Bergèse, un arrière-grand-père fou de sa petite Louise… » (PDF)

Détails

ISBN : 978-2-915387-10-0
Éditeur : Éditions Lis & Parle
Date de publication : 2015
Nombre de pages : 32

“Les yeux de Louise”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il n’y a pas encore de commentaires